Dans les nombreuses études et recherches au sujet de la mortalité des abeilles, la carence de fer n’est pas énoncée comme cause possible. Une carence de fer peut être causée par une extraction de fer, par exemple par l’acarien varroa. Une carence de fer peut aussi se produire par un approvisionnement réduit via le pollen ou le nectar. Finalement cela résulte en une disponibilité réduite de fer dans les processus importants dans le corps des abeilles.Les effets de la carence de fer pour les abeilles ne sont pas décrits dans la littérature. Pourtant, ces effets sont connus chez d’autres insectes et organismes plus élevés.

Diminution du stock

 Lors d’une carence de fer dans l’organisme, les stocks sont d’abord entamés pour répondre au besoin. Chez les abeilles le stock se trouve dans les trophocytes dans le corps gras. Quand l’acarien varroa parasite l’abeille par l’hémolymphe, le fer est extrait et le stock diminue. Si l’extraction continue pendant longtemps, par exemple s’il y a beaucoup d’acariens tout le temps, le stock de fer est épuisé. C’est à ce moment seulement, que les   signes de carence paraissent.

Dans les publications médicales et vétérinaires il s’avère que la carence de fer n’a pas seulement des effets négatifs sur le système énergétique, mais aussi sur le système immunitaire et le système neurologique. Voir la partie Recherches pour plus d’informations.

Ne pas retourner à la ruche, disparition et désorientation

 Le fait que les abeilles ne retournent pas à la ruche, disparaissent ou sont dèsorientées, est au moins pour une partie causé par la carence de fer. Cela se produit selon une des phases suivantes: 1. Épuisement. 2. Maladies. 3. Désorientation. Vous pouvez lire plus à ce sujet dans la partie Recherches.