Une carence de fer peut surgir à cause d’un approvisionnement réduit, une prise réduite, ou une extraction par une ou plusieurs autres facteurs. La raison de la carence de fer est toujours imputable à des circonstances diverses dans les environs. Dans le cas d’un approvisionnement réduit il ne faut pas seulement penser à une composition de pollen, mais aussi à une teneur réduite de fer dans le nectar ou dans l’eau.

Un acarien varroa peut extraire du fer, par exemple. Se fiant aux données publiées sur la diminution du poids des abeilles parasitées par les acariens varroa, cela pourrait expliquer l’extraction externe par les acariens de 15 à 25% de la teneur de fer des abeilles.

L’influence d’autres minéraux

 La carence en fer n’est pas forcément due à un approvisionnement ou une absorption réduite du fer même. Cela peut se produire aussi à cause d’une offre plus importante d’autres minéraux. Ces autres minéraux remplacent alors le fer dans certains enzymes. Ce sont des adaptations physicochimiques. Il y a des indications claires que ce genre de processus joue un rôle dans les insecticides qui sont critiquées. Ceci est expliqué plus amplement dans la partie Recherches.

Il est important de montrer que la carence de fer des abeilles n’est pas forcément due à l’insufficance de fer dans l’environnement. Dans certaines circonstances, la solubilité pauvre de fer peut jouer un rôle, aussi bien que la forme du fer.